Chaire UNESCO de Télémédecine

pour le télé-enseignement multidisciplinaire et la création

de contenu évolutif à l'Université de Genéve (Suisse)

UNESCO

Chair for distance learning

A. Données institutionnelles de base

 

1. Titre :

Chaire UNESCO de Télémédecine pour le télé-enseignement multidisciplinaire et la création de contenu évolutif dans le cadre des Réseaux UNITWIN de l'UNESCO. (University twinning and networking).

 

2. Date de mise en œuvre : 2005

 

3. Domaines et disciplines concernés :

 

- Formation des étudiants en médecine, médecins, et autres professionnels de la santé par télé-enseignement.

- Création de contenu médical numérique collaboratif, évolutif et de haut niveau, sur la base des méthodes développées par la Fondation OESO dans le domaine de la

gastro-entérologie.

- Mise en réseau des capacités de télé-enseignement et de création de contenu.

 

4. Nom de l’Institution : Université de Genève (Suisse)

 

5. Faculté directement concernée : Faculté de Médecine

 

6. Directeurs du projet / personnes à contacter :

 

Professeur Robert Giuli

Membre de l’Académie Nationale de Chirurgie

e-mail: robert.giuli@oeso.org

 

Professeur Antoine Geissbuhler

Directeur du département de Radiologie et Informatique Médicale

e-mail: antoine.geissbuhler@hcuge.ch

 

7.   Adresse complète du contact / téléphone / fax :

 

Service d’Informatique Médicale

24, rue Micheli-du-Crest

1211 Genève 14

Suisse

Tél :  +41 22 372 62 01

Fax : +41 22 372 62 55

 

 

B. Description : Chaire et réseau UNESCO

 

L’objectif justifiant la création de cette Chaire est un apport effectif à l’éducation dans le domaine de la Santé et à l’organisation des systèmes de santé dans les différents pays du monde par une action de coordination, génératrice d’efficacité comme d’équité.

Cette Chaire UNESCO représente un prestigieux et concret aboutissement des objectifs de la Fondation OESO.

 

1. Domaines ou disciplines :

Les procédés traditionnels d’enseignement tels que conférences et publications ne sont plus convenablement adaptés aux types de connaissances devant être largement diffusées, ni aux différentes populations concernées dans le monde.

 

La logique de l’application de la Télématique à la Santé, à la Formation Médicale Continue et aux échanges entre médecins et étudiants réside dans le bénéfice apporté par la dissémination d’un savoir et d’un savoir-faire spécifiques au moyen d’outils informatiques spécifiquement adaptés à des applications médicales.

 

De tels objectifs sont en conformité avec les deux principes directeurs qui se sont fait jour dans tous les pays pour l’amélioration de la pratique médicale, en même temps que pour la réduction des coûts de la santé:

●  la nécessité d’une Formation Médicale Continue pour tous les techniciens de la santé,

●  la nécessité d’un système d’accréditation garantissantla qualité des connaissances acquises, et justifiant la création de structures nouvelles pour dispenser la formation.

 

La communication est à l’évidence devenue un élément primordial de l’enseignement de la médecine moderne, de même que de l’approche diagnostique ou thérapeutique, qui requiert la combinaison de multiples talents provenant de sphères de plus en plus spécialisées.

 

Le Télé-enseignement et la Télémédecine semblent bien être devenus des composants indispensables des systèmes de santé, en répondant de façon adaptée aux nécessités aujourd’hui reconnues d’une coopération multidisciplinaire.

 

L’accès aux technologies multi media, et particulièrement la possibilité offerte de disposer d’une information en ligne (orientée-images, fixes ou vidéos) ouvre un vaste domaine d’applications pour l’enseignement aux étudiants ou l’application médicale.

La mise en ligne de réseaux dans le domaine de la médecine doit être considérée comme une intéressante possibilité de faciliter la tâche des étudiants en médecine, comme des praticiens ou des spécialistes confrontés à l’énorme quantité d’informations nouvelles dont ils ont quotidiennement le devoir de se nourrir.

 

Si les éléments de l’information médicale n’étaient l’objet, dans les années passées, que d’un renouvellement relativement limité, celui-ci s’accélère aujourd’hui considérablement, et le développement du système se doit d’être évolutif, pour s’adapter au nombre des connexions et à la taille du réseau. Il devra également s'efforcer d'intégrer les nouveaux procédés disponibles de la technologie de l’information.

 

La valeur du réseau reposera sur sa capacité à évoluer avec les résultats de la recherche et les modifications de la pratique de la médecine, son infrastructure technique étant à même de s’adapter à l'accroissement des exigences, sans aucune perte de la qualité du service fourni.

 

La mise en œuvre de tels outils pour la formation des professionnels de la santé implique la maîtrise de plusieurs types de compétences:

●  les concepts et les outils pour le télé-enseignement, qu’il s’agisse de formation pré-graduée, post-graduée ou continue à distance,

●  la capacité de concevoir, construire et maintenir du contenu médical didactique sous forme numérique,

●  la mise en œuvre de réseaux de collaboration.

 

La Chaire permettra de regrouper dans la même institution différentes expertises, afin de permettre la mise en œuvre:

●  d'un réseau pour la création collaborative de contenu médical numérique de haut niveau et sa diffusion par télé-enseignement,

●  d’un programme de formation structuré visant à développer ces compétences, notamment dans les institutions de formation médicale des pays en développement.

 

Cette Chaire s’appuie sur l’expertise, la renommée internationale et le réseau de correspondants de l’OESO (Organisation mondiale d’Etudes Spécialisées dans les maladies de l’œsophage) et de la Fondation OESO dans le domaine de la création collaborative et multi-disciplinaire de contenu médical de haut niveau, appliqué aux maladies du système digestif.

OESO réunit aujourd’hui plus de 11.000 membres correspondants dans 85 pays.

Ses réalisations ont été distinguées dans les termes de la Résolution DR 44 approuvée lors de la 30ème session de la Conférence Générale, faisant état en particulier du Débat intitulé "Vers l’Université du Futur" organisé à l’UNESCO par OESO lors de son 5ème Congrès mondial en 1996.

 

Cette Chaire bénéficie des compétences développées à l’Université de Genève dans le cadre de son centre pour le e-learning (CeL), des activités de télé-enseignement médical des projets Universanté et RAFT (Réseau en Afrique Francophone pour la Télémédecine), ainsi que de l’enseignement de 3ème cycle en informatique médicale proposé par le Service d’Informatique Médicale de la Faculté de Médecine de Genève.

 

 

2. Objectifs à court et long terme

●  Réunir, sur un portail Internet, un réseau d’étudiants, de chercheurs et de cliniciens de tous pays, appartenant à toutes disciplines du domaine de la Santé en général et de la gastroentérologie en particulier, afin de mettre en place un système intégré d’enseignement de formation et d’information bénéficiant des possibilités techniques aujourd’hui offertes par la télémédecine.

●  Permettre l’accès à une base médicale multi media composée de publications validées par les membres du réseau.

●  Contribuer à l'organisation de cours pour les étudiants comme pour la Formation Médicale Continue.

●  Contribuer à l'organisation et à la coordination d'études multicentriques poly-disciplinaires orientées vers la recherche fondamentale ou clinique.

●  Favoriser l’accès par Internet à un réseau international d’excellence poly-disciplinaire pour l’information dans le domaine de la Santé, le diagnostic ou l’assistance au traitement.

●  Coopérer avec les Universités et les Sociétés Scientifiques des pays membres de l'UNESCO pour la conception de programmes éducatifs, le lancement d’études coopératives, ou la mise en œuvre de réseaux de seconde opinion.

●  Faciliter la collaboration entre les chercheurs et les enseignants de haut niveau, internationalement reconnus, de l’Université de Genève et des autres Institutions membres de l’OESO.

●  Développer un programme d’enseignement de 3ème cycle dans le domaine du télé-enseignement et de la création de contenu médical numérique.

 

 

3. Type d’activité

●  Conception de programmes d’enseignement en ligne, pour être proposés aux Universités partenaires du réseau dans le monde.

●  Accès par Internet à une base professionnelle de données constituée à partir de la contribution des membres des Sociétés Scientifiques participant au réseau.

●  Cette base de données est initialement constituée des ouvrages de l’OESO, représentant les éléments d’une encyclopédie évolutive de l’oesophagologie, comportant pour le moment 4847 pages reparties en 4 ouvrages. Chacun d’eux offre, dans chaque discipline, la contribution de spécialistes parmi les plus indiscutés dans le monde.

Cette base sera l’objet d’un enrichissement permanent.

●  Contribution active à la Formation Médicale Continue, bénéficiant de la création de structures nouvelles pour permettre cette formation, avec un système d’accréditation pour garantir son niveau.

●  Dix-huit disciplines seront représentées: Economie de la Santé - Epidemiologie - Nutrition - Pharmacologie - Biochimie - Biologie moleculaire - Physiologie - Gastroenterologie - Endoscopie - Pediatrie - Anesthesiologie - Chirurgie - Chirurgie laparoscopique- Oncologie - Otolaryngologie - AnatomoPathologie - Radiologie - Investigations fonctionnelles.

●  Organisation de cours de 3ème cycle et de stages pratiques, sous la forme de bourses pour professionnels de la santé, pour la formation à la maîtrise des nouvelles technologies pour l’enseignement médical et la création de contenu numérique.

 

Forums de discussion entre experts :

●  Images fixes en temps réel utilisant la technologie PC: les images échangées sont de qualité bien supérieure à celle d’une vidéoconférence et peuvent être traitées efficacement pour enrichir la discussion.

●  Images en temps réel au cours de vidéoconférences: justifiées plus rarement, et plutôt pour les discussions de cas cliniques, lorsque les conditions techniques sont réunies.

●  Echanges programmés de façon régulière, et coordonnés par la Chaire.

Ils réuniront plusieurs spécialistes de divers pays pour discuter du dossier d’un patient, et fournissant ainsi à son médecin un degré exceptionnel de sécurité dans sa décision thérapeutique.

Ces échanges pourront être suivis, et éventuellement discutés de façon interactive, dans plusieurs Centres, lors de rencontres régulières proposées aux médecins et/ou aux étudiants.

●  Chacune de ces discussions sera enregistrée sur une bande vidéo, avec un résumé synthétique, comportant les données du dossier, les divers points de vue exprimés et les conclusions terminales, et proposé en fonction des différents profils potentiels d’utilisateurs (étudiants, praticiens, spécialistes).

Tous les cas enregistrés seront inclus dans la base de données et seront ainsi accessibles en ligne sous une forme extrêmement efficace.

 

●  Contribution à des études scientifiques coopératives entreprises à l’instigation des Facultés ou Universités membres du réseau, qui pourront ainsi bénéficier, par la possibilité d’un accès en ligne aux fiches relatives aux travaux en cours, d’une sensible augmentation du nombre des participants potentiels.

 

 

4. Calendrier des activités

4ème trimestre 2005 :

●  Mise à disposition de la communauté scientifique internationale des éléments du Système d'information interactif OESO disponibles sous forme numérique

(4 ouvrages, 1420 questions - réponses, 1154 auteurs, 4847 pages, 1891 illustrations, 25 extraits de video-conférences).

 

1er  trimestre2006 :

●  Enrichissement et actualisation de la base de données.

●  Organisation de débats spécialisés sur divers sujets de la physiologie et de la pathologie.

●  Mise en œuvre du programme de télé-enseignement multidisciplinaire.

 

 

5. Résultats escomptés

Cette Chaire UNESCO offre, en coopération avec les Universités contribuant au réseau et la Fondation OESO, plusieurs prestations privilégiées:

 

Organisation d’un Réseau mondial de Télé-enseignement dans le domaine de la Santé et, initialement, de la gastroentérologie, bénéficiant de la qualité de référence

mondiale acquise dans ce domaine par OESO.

 

Possibilité d’accès à des informations régulièrement mises à jour et à une Formation Médicale Continue bénéficiant des technologies multi media les plus performantes.

 

Aide à l'élaboration d'un diagnostic et d'une stratégie thérapeutique, fournie par

des experts internationaux de spécialités diverses.

 

Expertise multicentrique pour la pratique du télé-enseignement médical.

 

Capacité de développer de manière collaborative et délocalisée un contenu médical numérique adapté aux besoins locaux.

 

 

6. Bénéficiaires cibles

Large audience d’étudiants appartenant au réseau inter-universitaire international mis en place dans le cadre de la Chaire.

 

Généralistes et spécialistes dans l’une des 18 disciplines représentées sur le réseau.

 

Centres privés pour la recherche et/ou le traitement souhaitant bénéficier du réseau

de Télé-médecine ou du programme de Formation Médicale Continue.

 

Toutes Universités ou Sociétés Scientifiques des pays membres de l'UNESCO intéressées à s’intégrer à un réseau de ce type dans le cadre de leur propre programme de formation.

 

 

7. Autres informations importantes

Ce projet mettra en application pour le fonctionnement du réseau les procédés innovateurs pouvant être offerts par l’évolution permanente de la technologie.

 

L’infrastructure scientifique existant dans l’OESO et dans sa Fondation peut être considérée comme la base idéale de la coopération projetée avec d’autres Universités ou Sociétés, ouvrant ainsi largement la voie à une multitude d’initiatives partagées.

 

Le Français et l’Anglais seront les langues de référence utilisées pour le fonctionnement de la Chaire. Toutefois, la multi-lingualité sera préservée sur le réseau, en particulier par l’utilisation de nouveaux moteurs de recherche permettant de fournir une réponse à une question, après traduction dans la langue de l’utilisateur (Fondation Health on the Net).

 

L’intérêt fonctionnel et économique du programme est considérable, lorsque l'on envisage la connexion permanente de Centres à un coût négligeable, avec la possibilité d’échanger à distance avec des interlocuteurs choisis.

 

La mise en place de Groupes de travail virtuels reliant Universités et communautés médicales du Nord et du Sud répond positivement à l’un des objectifs de l’UNESCO.

 

Dans un tel contexte, la Chaire UNESCO mise en place à Genève sur le socle de la Fondation OESO peut être considérée comme de grande importance, et l’élément moteur d’une expérience pionnière, susceptible de mettre d’emblée en contact, grâce aux procédés performants aujourd’hui disponibles pour la diffusion de l’information, un grand nombre de Centres dans tous les pays du monde, pour faire bénéficier de ces avancées l’enseignement de la médecine et la prise en charge de la Santé.

 

 

Liens:

The OESO Foundation

The OESO Newsletter

The OESO Clinical case discussion

The OESO Courses online

The OESO Encyclopedia

The OESO Missions

The OESO CME Modules

The OESO RAFT Project

 

 

©2014 OESO – webdesign: architecturevisualdesign.ch

OESO Head Office – 2, Bd Pershing – 75017 Paris, France – Tel. + 33 (0)1 55 37 90 15

email: michele.liegeon@oeso.org